Chat with us, powered by LiveChat
Cyberdétective ® et e-réputation – Le nouvel observateur – 2012

Cyberdétective ® et e-réputation – Le nouvel observateur – 2012

Les intervenants en e-réputation sont très nombreux. Souvent, ce sont des professionnels de la communication, des graphistes, qui ajoutent cette nouvelle activité à leur catalogue.

L'investigation numérique dans les litiges en e-réputation
L’investigation numérique dans les litiges en e-réputation

Mais si vous avez un litige en réputation numérique, c’est d’un professionnel de l’investigation dont vous avez besoin. Avec ce savoir-faire de Cyberdétective ®, il sera en mesure, effectivement, de “noyer” les informations négatives, mais son objectif principal, c’est la collecte de preuves.

La personne qui poste des messages sur le Web et les réseaux sociaux sera ainsi traduite devant les tribunaux.

Alain STEVENS - Cyberdétective ® - Le contentieux de la e-réputation
Alain STEVENS – Cyberdétective ® – Le contentieux de la e-réputation

Voici un extrait d’un article du Nouvel Observateur en 2012.

La e-réputation, c’est la cote de crédibilité d’un vendeur sur le Web. Son nombre d’étoiles attribuées par ses acheteurs en somme. Si le procédé est censé nous rassurer, il n’est pourtant pas fiable.
Les vendeurs mal notés ont un recours
Les vendeurs peuvent parfois réagir aux blâmes qu’on leur inflige. Sur PriceMinister, la note ne peut-être modifiée, mais le vendeur a un droit de répondre. Sur eBay, les vendeurs ont un recours pour que leur note soit révisée après plaidoyer.

Malgré toutes les précautions des sites, la e-réputation n’est pourtant pas infaillible. Pour Alain Stevens, ancien enquêteur privé et désormais « cyberdétective », elle n’est pas fiable et peut être assez facilement manipulée, même pour des sites de ventes en ligne. »