Chat with us, powered by LiveChat
Le détective privé se « cyberprofessionnalise – Les Echos.fr

Le détective privé se « cyberprofessionnalise – Les Echos.fr

Très peu de détectives privés, en 1999, se sont spécialisés dans les enquêtes numériques et informatiques. Une activité qui s’est développée avec l’apparition des premiers litiges et des premières fraudes en ligne, souvent avec des sites malveillants.

Voici un autre article sur cette activité de Cyberdétective paru en 2004.

Détective privé et Cyberdétective depuis 1999
Détective privé et Cyberdétective depuis 1999

Une nouvelle génération
Parallèlement à l’essor d’Internet, un phénomène nouveau se développe par ailleurs : la cyberdélinquance. Harcèlement par e-mails, espionnage par logiciel, usurpation d’identité et piratage d’informations font partie de ces nouvelles infractions, de plus en plus nombreuses. Une « variante » du métier de détective privé s’est donc créée : le cyberdétective. « Récemment, j’ai démasqué un salarié qui n’avait pas pu obtenir d’augmentation. Il s’était vengé en diffusant de fausses informations sur un forum de Bourse en ligne, Boursorama, explique Alain Stevens, qui revendique cette qualification. Les chefs d’entreprise ne sont pas encore très conscients des risques liés à l’utilisation de l’informatique et d’Internet.Pourtant, la diffusion d’informations dans des espaces publics peut parfois entraîner jusqu’à une baisse du cours de leurs actions ! » A l’inverse du détective qui évolue sur le terrain, les techniques d’investigation du cyberdétective passent par la recherche de preuves sur les réseaux ou les supports numériques. La sécurité informatique s’intègre donc aujourd’hui, peu à peu, dans la liste des nombreuses « missions » du détective.

Source : les echos.fr